Exposition "Incarnare" par Aurélie Lafourcade au Château Royal - COLLIOURE

Exposition "Incarnare" par Aurélie Lafourcade au Château Royal

Nous contacter

Email Téléphone Site web
Exposition "Incarnare" par Aurélie Lafourcade au Château Royal

Après avoir travaillé dans l'audiovisuel pendant plus de 20 ans à Paris puis à Toulouse, Aurélie Lafourcade pose ses valises à Perpignan en 2010 et décide de se consacrer entièrement à la création, domaine qu'elle expérimentait déjà en parallèle de son métier.

Elle dessine des nus d'après modèle vivant depuis une quinzaine d'années, et elle pratique la photo depuis son adolescence. Elle se forme également aux techniques de gravure et fait sa première exposition en 2012.

Elle a ensuite enchaîné des expositions monographiques dans de nombreux lieux, la dernière en date au Musée d'Art Contemporain de Cordes sur Ciel.

Un poème est une peinture invisible. Une peinture est un poème visible Guo Xi  … Aurélie Lafourcade est fascinée par la matière, l'érosion, les marques, les griffures, les plis, les creux, les strates …

Elle les crée, les photographie aussi. Elle les suggère, les raconte avec ses encres de chine ou de gravure et des matériaux divers. Elle ne s'interdit rien, explore, regarde, toujours émerveillée par la beauté qui se cache, partout, pour peu que l'on garde les yeux « grands ouverts ».

Expérimenter, tâtonner, éprouver, laisser la place à l'accident, tout lâcher pour trouver le souffle qui vient de l'âme.

Le corps apparaît parfois, celui des femmes en particulier ; esquissé, plus ou moins affirmé, sensuel et mystérieux.
L'aléatoire, l'abstraction du corps, les encres qui se mêlent, comme une calligraphie de l'âme …

Tout se transforme, la matière devient chair et vice versa, à travers un cycle qui se répète à l'infini, l'inconscient guide l'artiste dans l'acte de création, dans ce qui « advient ».
Le temps qui passe, le besoin de laisser une trace ?

Je suis très touchée par la philosophie japonaise où le concept de beauté est associé à l'imperfection, c'est l'art du kintsugi

Textures, rudesse ou douceur du papier, permettent ce travail subtil où les couches se superposent, jouent avec les noirs profonds, les transparences, les empreintes, et laissent apparaître ses ""paysages intérieurs"" où chacun peut s'approprier l'œuvre, y projeter son espace mental.

Pour l'artiste, il s'agit aussi d'évoquer « la douleur de vivre et le bonheur d'exister ».

Dates et heure : du 28 janvier au 16 avril 2023
Lieu : Château Royal

Adresse

66190 COLLIOURE

Ouverture

Du 02/02/2023 au 16/04/2023

Langue(s) d'accueil

  • français
 Fermer