Le moulin de Collioure - Collioure côte vermeille
Office de tourisme de Collioure Histoires et témoignages

Le moulin de Collioure

Par adele

Le moulin de Collioure considéré comme l'un des plus beaux moulins de France.

Un moulin devenu moulin à huile

Le moulin de Collioure : à vent, après
Dans une région des Pyrénées-Orientales d’ordinaire habituée aux moulins à eau, le moulin à vent de Collioure ferait presque figure d’exception. Celui que l’on nomme aussi moulin de la Cortina du fait de sa construction initiale dans le lieu-dit de Cortines, ne fut pas toujours le majestueux édifice que l’on peut admirer de nos jours et qui est à raison considéré comme l’un des plus beaux moulins de France.
Plus vieux moulin à vent de la région, le moulin de Collioure fut bâti au XIVe siècle. C’est le Chevalier Raymond de Toulouse, procureur du Roi de Majorque qui, le 11 février 1337 , accorda à Jacques Ermengald de Collioure l’autorisation d’exploiter l’édifice pour y moudre le grain ou autres récoltes personnelles. Les siècles passant, le moulin de la Cortina fut progressivement laissé à l’abandon jusqu’à ressembler à un champ de ruines à l’aube du XXe siècle.


De l’or jaune en bouteille
Face à cet état de fait, la commune entreprit alors la restauration du moulin qui prit fin en 2001. Si à l’origine le moulin de Collioure était destiné à moudre le grain, ce n’est désormais plus le cas puisqu’il est dorénavant utilisé dans le but de produire de l’huile d’olive.
Une huile d’olive reconnue pour ses bienfaits sanitaires qu’il est possible de se procurer sur le site même du moulin lors de visites programmées. Les différentes olives utilisées lors de la production sont les suivantes :  Picual, Hojiblanca, Verdale et Poumal. Sans surprise, cet or en bouteille est produit sans la moindre utilisation de produit chimique. Vous l’aurez compris, visiter le moulin de Collioure est à la fois une expérience culturelle et gustative.


No demo item exists for the selected template.